Spectacle participatif

Imaginez un monde où l’on peut voyager instantanément, sans avoir à sortir de son fauteuil ou à perdre de temps dans les transports. Un monde où l’homme moderne atteint enfin ses objectifs de maximisation du temps quotidien. Un monde où, grâce aux outils numériques, les flux d’informations commutent et défilent à toute vitesse. C’est cet univers que Train de Vie nous invite à explorer en interrogeant les dérives liées à l’accélération des rythmes individuels, sociaux et professionnels, qui contraint à courir pour ne pas rester sur la touche.

Train de Vie prend la forme d’une gare de téléportation que le public est amené à parcourir jusqu’à atteindre enfin son objectif : embarquer vers une destination fantastique via une cabine de téléportation. Mais, avant toute chose, il va falloir attendre… Voyageurs, guichetiers, opérateurs, chef de gare pressé, squelettes accrochés à leur valise et machinerie mystérieuse sont les protagonistes d’un voyage qui ne manque pas de poser la question de sa propre appréhension du temps.

Direction artistique : Mitch Fournial & Gaëtan Hervé
Comédien : André Layus & Régis Guigand
Développement : Thomas Girault
Design sonore : Marin Esnault
Régie générale : Mathias Hérard
Décors : Nicolas Gau & Simon Thieulin
Photos : Philippe Henry

Coproductions : La Sophiste / Tout Atout / Les Ateliers du Vent. Ce spectacle a été accueilli en résidence dans le cadre de La Vie en Containers aux Ateliers du Vent – avec le soutien de la Ville de Rennes, Territoires, le Conseil Général 35, le Région Bretagne, le Contrat de Ville, la DDCSPP 35, Le fonds de dotation BNP Paribas.

Ce spectacle bénéficie de l’aide à la création de la Ville de Rennes, du département d’Ille-et-Vilaine et de la Région Bretagne ; du soutien à la production du Sabot d’Or de St Gilles (35) et du Centre Culturel Jacques Duhamel de Vitré (35).

Remerciements : Les jeunes de Tout Atout, Laurence Fortin et l’école Marie Pape-Carpentier, les habitants de la ZAC Bernard-Duval, Scott Jegou, Ewen Touillou, Florent Auger, Marin Esnault, et l’équipe bénévole.

Télécharger le dossier artistique