C’est la nuit. Des gens passent, se croisent, se rencontrent, s’arrêtent. Dans leur sillage, des mots surgissent. Peu à peu c’est tout un texte qui se déploie sous leurs pieds et commence à danser avec eux. L’interligne habituel entre les phrases, bien sage et bien rangé, se met soudain à suivre les mouvements de leurs vies. Il bifurque, s’agrandit, dessine des boucles et tisse de nouveaux motifs.

Interlignes vous invite à venir lire en marchant, à moins que ce ne soit réécrire en dansant, un texte de Georges Perec, Tentatives d’épuisement d’un lieu parisien, ainsi libéré de sa page et glissant joyeusement sur les pavés, guidé par le souffle des déplacements de vos corps.

Interlignes est une installation participative de Thomas Girault et Mitch Fournial
Avant-première, le 7.10.17 dans le cadre de Nuit Blanche Paris 2017 aux Archives Nationales
Coproduction Spéléographies, Biennale des écritures

Remerciements : Ville de Paris mission Nuit Blanche, Archives Nationales, Anne Rousseau, Camille Bondon, Arthur Masson, Sylvia Richardson, Marianne Saluden, Isabelle Gourdin, Christian Bourgois éditeur, Marin Esnault, Nicolas Gau, Philippe Henry, Hichem Mhaya, Thimothée Durel, Héloïse Mouchel, Media Graphic, Mathias Herard.

Crédit photo : Philippe Henry, Marin Esnault

Télécharger le dossier artistique
Télécharger la fiche technique